Archives mensuelles : novembre 2016

A vous de jouer pendant l’escale!

A vos dessins!

La première rotation de l’Astrolabe est terminée, deux magnifiques traversées nous ont été comptées, et il se repose maintenant à Hobart en attendant son futur départ pour R1 qui ne devrait pas tarder.

C’est donc le moment pour nous montrer à votre tour ce que vous a inspiré cette première série de récits. Envoyez nous vos création que nous puissions illustrer le blog de vos partages , et ceci ne motivera que plus les futurs passagers à nous raconter à leur tour leurs aventures!

Petits et grands ont le droit de participer!

Merci pour tout cela!

image1o

image1on

imageh1

Premières œuvres!

Merci à nos écoliers de Saint Ambreuil (71), les premiers à nous envoyer les magnifiques œuvres d’ art plastique que leurs ont inspirées les aventures de ce premier voyage de l’Astrolabe!

Admirez vous-même …  : – )

Tous à vos crayons et votre imagination pour couvrir les murs de  l’Astrolabe de belles images comme celles ci  à la fin de la saison!

Un grand merci en tous cas, toute l’équipe est très touchée de ces partages.

image1

image3

image2

 

Welcome to DDU!

Merci capitaine!

Pour vous plein de photos splendides en direct de la visite de Marion à DDU: envol hélico, visite de la base, des ces habitants manchots et phoques, visite de la base prudhomme avec barbecue à la clefs… tous les amis ont l’air complètement heureux, et on les comprend! Merci pour ces magnifiques photos, on pense à vous!

L’Astro a désormais fait demi tour et navigue vers Hobart pour clore un beau R0!

imgp5341

ddu_02 fabien flex  julien manchot_curieux manchotiere_ddu pauline premiers_pas_sur_la_banquise prudhomme prudhomme2 vueduciel weddel

Visite à DDU et préparation du RAID!

Le retour de Marion depuis son envol à DDU!

Bonjour à tous!

Je récupère doucement.

Ça y est ! tous les hivernants et campagnards d’été ont débarqué. Toc et bout de Tek en fin de convoi. Ils sont restés à bord jusqu’au bout du bout : ce sont les petits bras de cette R0. Bon vent les gars ! (et mollo sur la crème solaire Toc). Ravie d’avoir partagé cette épopée lunaire à vos côtés.

astrolabe_vue_du_ciel

Alors que seulement 5 jours se sont écoulés depuis le début des opérations j’ai l’impression d’avoir vécu pour 10 ans. Impossible de trouver ni le temps ni l’énergie de poser tout ce qui s’est passé par écrit, et puisque une image vaut mille mots mieux vaut vous envoyer quelques photos que de m’embourber dans de la poésie de comptoir.

Tout de même, quelques lignes pour les fans de ma prose. Tout le monde va très bien. Nous avons su profiter comme il se doit des derniers instants à passer ensemble. Les nuits étaient courtes au sens propre (il ne fait pas vraiment nuit ici en cette période de l’année) et figuré (là c’est confidentiel ! vous connaissez le dicton : tout ce qui se passe sur le bateau…reste sur le bateau !). En revanche les journées étaient longues et fatigantes pour l’équipage et le personnel aidant à charger les hélicos. Pour d’autres qui n’avaient pas un rôle logistique à bord, comme moi, une seule chose à faire : profiter au maximum des « joyeuses Polynie de vacances » ! La joie, ça fatigue.

Personnellement, je suis épuisée ! car ça y est, mon vieux rêve a enfin été réalisé : je suis allée à Dumont d’Urville (magique !!!!!!!!! Voir photos).

ddu

Les manchots Adelies de la colonie de DDU

Mais pas que… Patrice Godon m’a fait un cadeau exceptionnel : je suis repartie « en balade » deux jours après mon escale à DDU, cette fois direction la base Prud’homme située sur le continent. C’est LA que le RAID se prépare. C’est LA que les « caravanes » attendent ses occupants.

caravanesduraid

C’est aussi LA que le fameux cuisinier Jean-Louis fait des miracles avec des boites de conserves. Après un déjeuner copieux à la cantine la plus fameuse d’Antarctique, Julien et moi avons parcouru les 4 kms de banquise en « flex » (tracteur à chenilles) qui séparent les deux bases. Génial.

capitaine_stan

Capitaine Stan sur la banquise

Et me voilà de retour à DDU ! Si je compte bien ça fait deux fois en quatre jours que je touche a mon inaccessible but (merci Patrice !!!!!).

A DDU je me sens déjà comme à la maison : je passe prendre le café à la Poste et zigzague entre les adélies sans qu’ils me remarquent. Je retrouve Éric (Tic) et J-B qui sont de corvée de base aujourd’hui. Ils font le service à table, aident en cuisine, et nettoient les dortoirs. Chacun son tour, ainsi fonctionne la base.

Fabien vient me récupérer en hélico en fin d’après-midi. Je suis sa seule passagère. Petite balade aérienne entre les icebergs et on rentre au bateau pour prendre l’apéro et préparer le barbecue de ce soir… Je me demande encore si tout cela est vrai. On a vraiment vu, vécu tout ça ?

dernier_depart

Admettons que ce soit réel, alors j’espère que ces maigres mots réconforteront tous ceux qui courent après leurs rêves et encourageront tous ceux qui n’osent pas encore se mettre en marche.

A très vite, Marion

Rêve en vol

Mon petit doigt m’a dit, que dans un des hélicoptères faisant le trajet entre l’Astro et DDU, notre chère Marion volait, et avait pu réaliser son rêve, visiter la base… on attend impatiemment qu’elle nous raconte cette aventure une fois remise de ces émotions!

arriveer0

Envols pour DDU!

Hello,

Les premiers vols ont été effectués. Au moment où j'écris Biloute et
Jean-Louis sont à Cap Prud'Homme d'où le convoi exceptionnel (en moyens
techniques, en logistique et en endurance humaine) qu'on nomme "Le RAID"
prendra le départ. Le RAID ravitaille "CONCORDIA", base Franco-Italienne
située à Dôme C.
Les hélicos partent avec 10-15 minutes d'intervalle. Ils se suivent de
prés pour des raisons de sécurité. En cas d'accident, ils sont
suffisamment proches en temps de vol pour se secourir rapidement. Des
accidents il y a eu en Antarctique ce qui a beaucoup marqué les esprits.
L'environnement extrême et hostile ne laisse pas de place à de
l'improvisation: tout doit être maîtrisé.
C'est l'attente en combinaison "grand froid" pour ceux qui partent ce
soir. Les autres sont là aussi pour leur dire au revoir du haut de leurs
charentaises. Ils se reverront demain pour la plupart mais quitter ce bon
vieux bateau ça reste émouvant - certains reviendront de leur hivernage
sur le "nouvel Astrolabe".

Pour ma part j'attends. Mon sort n'est pas encore fixé. Demain, si toutes
les conditions sont réunies et uniquement dans ce cas, je m'envolerai pour
passer une journée à DDU. J'ai très peur que cela ne se produise jamais,
c'est à m'en nouer le ventre. C'est vraiment ma dernière chance cette
année.

Le ciel est dégagé et on voit le continent pour la première fois. C'est
INCROYABLE. On dirait une montagne de neige qui s'enfonce dans l'horizon
et se déverse dans la banquise. Les icebergs qui trônent devant
m'apparaissent soudainement ridicule en taille! On a du mal à prendre LA
photo qui décrit bien ce spectacle. Les dégradés de blanc, gris-blanc
sont trop subtiles.

Avec les premiers départs notre jeu collectif a pris fin. J'ai eu grand
plaisir à décerner le grand prix à Jean-Luc (RAID) et le second prix a
Jean-Louis (cuisinier RAID + Cap Prud'Homme). Ne voulant pas s'éliminer
l'un l'autre je les ai déclarés grands vainqueurs tous les deux. Ils
célébreront ensemble leur victoire avec une bonne bouteille de vin blanc
Tasmanien et un paquet de Tim-Tam (gâteaux au chocolat Australiens). Ils
étaient très émus par cette touche d'attention "on te fait un gros bisou
Marion mais on te revoit sur R4 (dernière rotation de l'Astrolabe)
n'est-ce-pas?" "..." "euh" "..." "non malheureusement les copains je ne
serai pas la". Ca fait drôle. J'aime pas les adieux.

Demain, c'est le premier jour du reste de notre vie pour beaucoup d'entre
nous. A nous l'Antarctique!

A bientôt, on croise les doigts pour que tout se passe au mieux!

marion