Des nouvelles du nouvel Astro

Partenariat TAAF-IPEV-Marine Nationale pour le nouvel Astrolabe

Le futur patrouilleur polaire L’Astrolabe est arrivé à Concarneau le 18 janvier dernier pour effectuer les travaux d’armement.

Ce nouvel Astrolabe, propriété de l’administration des Terres Australes et Antarctiques Françaises (TAAF), remplacera dès la saison prochaine le navire actuel opéré par P&O France.

Ce partenariat entre les TAAF, l’Institut polaire français Paul Emile Victor (IPEV) et La Marine Nationale permettra d’assurer pendant l’été austral la mission logistique et scientifique antarctique au profit des TAAF et de l’IPEV, et pendant l’hiver les missions de souveraineté et d’action de l’Etat en mer (AEM) assurées par le passé par le patrouilleur austral « L’Albatros ».

Ce partenariat original est un exemple inédit de synergie des moyens nautiques qui permettra d’assurer simultanément le lien antarctique de la France et la lutte contre les activités illégales en mer australe.

Ce « navire polaire à capacité glace » de 72 mètres de long peut embarquer environ cinquante passagers et plusieurs centaines de tonnes de vivres et de matériel et effectuera chaque année, de novembre à mars, 4 à 5 rotations sur une distance de 2700 km entre l’Australie et la base Dumont d’Urville. Il est doté d’une coque brise-glace afin de pouvoir évoluer jusqu’en Antarctique à travers le « pack », c’est-à-dire la banquise ou des plaques de glace dérivantes.

A lire ici: http://www.taaf.fr/Partenariat-TAAF-IPEV-Marine-Nationale-pour-le-nouvel-Astrolabe

L’Astro fete Noel dans les glaces

Enfin des nouvelles de notre Astro !

(Pardon par avance pour les fautes de frappe dans ce message ecrit depuis largentine sur un clavier argentin…)

Tout dabord depui que R0 est termine cest maintenant un nouveau equipage et de nouveaux passagers qui se trouvent a bord: le capitaine s’appelle Stanislas Devorsine ( ne pas confondre avec le premier Stanislas Zamora).

Pour sa nouvelle rotation cette fois l’Astro doit faire face soudain cette annee a un veritable mur de glace!

Cette banquise qui derive, tres epaisse , qu’on appelle le pack a entoure le bateau qui ne peut plus avancer, et doit patienter maintenant que ces plaques de glace bougent sous l’action des vagues et du vent pour se frayer des que possible un chemin dans des chenaux libres. Ci dessous une photo de lAstrolabe bloque dans des glaces qui setendent a linfini, et tout cela a seulement 115 km  de DDU…1

dans-le-pack

En attendant le chef a prepare un succulent repas pour de Noel dont lequipage se souvient encore! Les fetes a bord on ete fetees dans la joie avec toute l’equipe. Ici une photo d’Eric le chef et son assistant Giarto. Puis du magnifique gateau de Noel confectionne! Cest grand luxe a bord!

la-cuisine-giarto-eric le-gateau

Derniere photo, le soleil du minuit a bord, probablement le soir du reveillon…Magnifique: Merci capitaine pour nous avoir envoye ces nouvelles et ces magnifiques photos!!

Bon courage pour le reste de la traversee, on espere que le bateau sera vite de nouveau libre d’avancer.

soleil-de-minuit

 

lAstrolabe dans la presse!

Des nouvelles de l’Astrolabe dans la presse! Allez voir la video du capitaine : – )

« CARNET DE ROUTE – Le capitaine annonce la couleur : l’Astrolabe ne pourra pas arriver directement à la base Dumont d’Urville pour cause de banquise trop épaisse. La dernière étape s’effectuera à bord d’un hélicoptère… Avant cela, nos reporters Michel Izard et Bertrand Lachat auront vu l’océan se recouvrir d’énormes blocs de glace, le tout accompagné par les phoques, les baleines et les orques. »

http://www.lci.fr/sciences/mission-en-terre-d-adelie-9-attention-banquise-le-capitaine-de-l-astrolabe-nous-decrit-le-trajet-2020582.html

Des nouvelles de Camille

Bonjour à tous,

J'ai oublié de me présenter lors de mon premier article, donc pour ceux qui ne me
connaisse pas petit récapitulatif. Je m'appelle Camille, je suis en dernière
année de doctorat en paléoclimatologie/glaciologie au Laboratoire des Sciences de
l'Environnement à Paris et au Laboratoire de Glaciologie et de Géophysique de
l'Environnement à Grenoble. Mon travail consiste à analyser l'air piégé dans la
glace en Antarctique et au Groenland pour retracer les climats du passé. Je vais
en Antarctique pour faire des relevés atmosphériques à la base Dumont d'Urville
pendant l'été.
En ce qui concerne les nouvelles sur le bateau, nous sommes arrivés dans le pack
hier matin très tôt, et nous sommes maintenant arrêtés à environ 110 km de la
côte. On ne pas plus s'approcher sans prendre le risque de rester bloqués dans
la glace plusieurs jours, du coup depuis ce matin (mercredi 21 décembre) deux
hélicoptères se relaient toutes les heures pour nous acheminés jusqu'à la base.
Je devrais être sur la base ce soir, je pars dans les derniers donc j'espère
qu'il n'y aura pas de problème de dernière minute. Demain et après demain les
hélico ne pourront pas voler à cause de la météo ce qui retarde les
acheminements. Il y a des icebergs partout, des manchots, des phoques, des
petrels et aujourd'hui j'ai vu un orque !!!!

J'espère pouvoir vous envoyez des photos du voyage rapidement, pour le moment sur
le bateau ce n'est pas possible à cause de la connexion.

A plus tard,

Camille

C’est parti pour R1!

 

Bonjour à tous

Désolée de ne pas avoir donné de nouvelles plus rapidement mais il a fallu
s'acclimater à l'Astrolabe.

Nous sommes partis jeudi à 12h et pour le moment nous n'avons pas eu le
moindre problème. L'ambiance est vraiment géniale, tout le monde s'entend
bien et on essaie d'aider au mieux ceux qui sont malades. Les deux
premières nuits ont été assez difficiles, les creux étaient vraiment
énormes, le bateau bougeait tellement que c'était difficile de réussir à
dormir mais depuis samedi matin ça va beaucoup mieux. On voit beaucoup de
nouvelles têtes dans le salon (les malades refont surfaces).
Je ne sais pas exactement où nous sommes mais vous devez pouvoir nous
suivre facilement. On devrait arriver dans la glace dans le nuit de lundi
à mardi le problème c'est que la glace c'est apparemment reformée dans le
pack du coup on ne sait pas quand on va pouvoir nous débarquer sur la
base. Certains rigolent en disant qu'on va passer Noël sur la base,
d'autres rient un peu jaune...surprise surprise !
Dès qu'on aura atteint les glaces j'essaierai d'envoyer une ou plusieurs
photos !

Camille