Un futur pour l’Astro ?

Persuadés que le navire après un petit coup de neuf et de nouvelles installations pourrait encore être tout à fait d’attaque pour servir les sciences marines australes, une équipe de scientifiques et de navigants, dirigée par le commandant Stanisla Zamora, a initié l’idée d’un projet d’une future utilisation scientifique non-gouvernementale de l’Astrolabe autour de l’Antarctique, pour les 10 prochaines années: “L’ASTROLABE FOR SCIENCE”.

Ce projet, tout à fait concevable, intéresse grandement de nombreux scientifiques travaillant sur des horizons variés de la richesse que peut apporter l’étude du courant circumpolaire et de l’environnement antarctique en général, surtout dans le contexte actuel de bouleversement climatique, connaissant le rôle prépondérant des régions polaires sur l’évolution du climat global de notre planète. Il est évident qu’un tel brise-glace, aux capacités uniques de navigation en plein Océan Austral, permettrait d’organiser des missions thématiques courtes, comme des observations continues de paramètres variés, dans des zones jusqu’ici jamais atteintes ni étudiées, fournissant une banque de données unique et infiniment riche.

Le projet serait organisé dans l’état d’esprit du traité Antarctique, multidisciplinaire, innovant, basé sur de nouvelles technologies, pour être disponible pour la génération suivante de nos scientifiques polaires.

Cependant, malgré l’évidence de l’intérêt que représente l’Astrolabe pour de futures études polaires, son maintien au service des sciences nécessite des modifications et des travaux à bord pour en faire une plate-forme de recherche robuste et attractive (scientifiquement comme économiquement), ainsi qu’un coût de maintenance, que l’État n’est pas actuellement en mesure de soutenir.

Ce beau projet risque donc de finir aux oubliettes si le financement nécessaire n’est pas trouvé d’ici la fin de l’année 2016, et l’Astrolabe sera envoyé à la casse maritime de Tasmanie…

Challenge : 

L’urgence aujourd’hui est donc à la recherche de partenaires financiers souhaitant soutenir ce défi vers la course à la compréhension, l’observation, la sensibilisation et la protection des zones polaires et des océans.

La flexibilité trans-nationale du vaisseau apportera une perspective scientifique unique et complémentaire des efforts nationaux existants, promulguée par un environnement de travail extrêmement précieux.

Aussi si vous êtes intéressés pour soutenir le projet, CONTACTEZ-NOUS au plus vite !

Merci d’avance pour votre fidélité au soutien des sciences australes !

Site en construction: l’Astrolabe for Science